Mise en rébus

Entre deux


À la lettre
Page suivante
  Hier soir nous avons joué au Scrabble et Maman  a gagné avec un mot que je ne connaissais pas : « Zeugma » 18 points ! Nous avons vérifié dans le dictionnaire si le mot existe.  Et bien oui. J’ai même trouvé des exemples plutôt amusants : Le zeugme a lieu quand un mot, déjà exprimé dans une proposition, est sous-entendu dans une autre proposition analogue à la première et attachée à celle-ci.
  • « Pourriez-vous me donner l’heure et un timbre ? » :     donner (heure+timbre)    =    donner l’heure +  donner un timbre.
  • « Il posa son chapeau et une question. »   :
    chapeau et question  chapeau question
    poser poser son chapeau poser une question ou poser  son chapeau et une question
  C’est étrange, n’est-ce pas ? Et inhabituel !  En voila une autre de Jacques Prévert :
  • Tout jeune Napoléon était très maigre et officier d’artillerie.                                      être (maigre + officier)  Plus tard, il devint empereur. Alors il pris du ventre et beaucoup de pays.  prendre (du ventre + des pays) 
 
Et un autre encore de Jean De La Fontaine : être sous le poids (du fagot + années)
 
Cela m’a rappelé une vidéo de Sylvain Mirouf que j’avais vue dans j’aime la magie,  où je viens de retrouver une phrase d’Yves Duteil :  Le petit pont de bois Qui ne tenait plus guèr’ Que par un grand mystèr’ Et deux piquets tout droits
   
 Un zeugme de Yves Duteil chanté par Mirouf : Le petit pont de bois qui ne tenait plus guère que par un grand mystère et deux piquets tout droits
    Je pense avoir compris quelque chose, quand je me suis rappelé que Madame Amond à la primaire «  posait  la  multiplication ».  Par exemple, pour  28 \times 19,
 \begin{tabular}{rl} $28$ & \\ % Qu'est-ce qu'on \'{e}crit exactement sur chaque ligne ? \\ $\times \quad 19$ & \\ \cline{1-1} $252$ & $\longleftarrow 252$ c'est $\mathbf{9 \times 28}$ \\ $28\,.\,$ & $\longleftarrow$ Le point repr\'{e}sente in $0$. Et $280$, c'est $\mathbf{10 \times 28}$ \\ \cline{1-1} $532$ & On ajoute les deux r\'{e}sultats pr\'{e}c\'{e}dents, c'est-\`{a}-dire que l'on calcule \\ & $(9 \times 28) + (10 \times 28)$ car $19$ est \'{e}gal à $10 + 9$ \\ \end{tabular}
  Et cette année, Monsieur Bozons nous explique cette idée ainsi :
Il m’a fallu un certain temps pour apprivoiser l’idée.   On utilise le mot « distribuer » parce que l’on peut comprendre que l’on a distribué le facteur 28 à chacun des termes 10 et 9 qui composent le nombre 19. On généralise cette règle de la manière suivante : a \times (b + c) = (a \times b) + (a \times c) ou aussi  a \times (b - c) = (a \times b) - (a \times c). En appliquant cette règle, on aura : 45\times 24 = 45\times (20 + 4) = 45\times 20 + 45\times 4 = 900 + 180 = 1 080 Mais aussi, en faisant apparaître une différence : 37\times 99 = 37\times (100 - 1) = 37\times 100 - 37\times 1 = 3 700 - 37 = 3 663 Dans les deux cas, on dit que l’on développe le produit. On peut aussi utiliser la règle dans le sens contraire Par exemple : 6\times 24 + 6\times 36 = 6\times (24 + 36) = 6\times 60 = 360. 18\times 59 - 18\times 9 = 18\times (59 - 9) = 18\times 50 = 900. Dans les deux cas, on dit que l’on factorise la somme. Et si je comprends bien, s’agit-il de faire des rapprochements ? Rapprocher des mots comme rapprocher des rectangles ? Monsieur Bozons appelle cela une « factorisation », je me demande combien de points je peux faire au Scrabble avec ce mot « factorisation » . Et est-ce que quand je fais un pont entre un mot et un objet je fais un zeugme ?
Mise en rébus
À la lettre
Page suivante